Le sommeil

-A +A

Comment mieux dormir ?

Il n'y a pas de norme : l'âge, l'heure du coucher, les activités de la journée, la tension psychique font varier la durée du sommeil, le délai d'endormissement, les réveils nocturnes,...Chaque cas est différent : le sommeil qui convient est celui qui permet de réparer la fatigue et de se sentir bien dans la journée.

L'insomnie correspond à un sommeil non satisfaisant mais pas toujours à une diminution de la durée du sommeil. Elle est parfois due à des soucis, à des contrariétés, à une douleur ou à d'autres troubles perturbant le sommeil (toux, envies fréquentes d'uriner,...).Un mauvais sommeil peut être dû à des médicaments, ou à une maladie psychique. Mais le plus souvent aucune maladie n'est en cause.

 

Quelques règles simples peuvent améliorer la qualité du sommeil:

  • Créer un environnement calme et apaisant dans lequel il fait bon dormir : pièce aérée chaque jour, si possible bien isolée, calme, température autour de 18-20°C, bonne literie...
  • Eviter de consommer des excitants le soir (thé, café, colas, nicotine, vitamine C) car ils retardent l'endormissement et augmentent les éveils nocturnes.
  • Préférer un dîner léger et riche en sucres lents ou rapides.
  • Limiter la consommation d'alcool : l'alcool peut aider à s'endormir mais provoque des réveils en cours de nuit.
  • Limiter les stimulations auditives, visuelles (luminosité, veilleuses) ou intellectuelles fortes ainsi que l'exposition aux écrans d'ordinateurs et de télévision dans les 2 heures précédant le coucher. Privilégier les activités de détente.
  • Ecouter les signes du sommeil (bâillements, paupières lourdes...). Ne pas résister et aller se coucher.
  • Ne se coucher que pour dormir (pas de télévision, ni de téléphone, ni d'ordinateur, ni de repas au lit).
  • Limiter le temps passé au lit et réserver le lit au sommeil et à l'intimité. Eviter d' y passer plus de 8 heures par jour.
  • Ne pas chercher à prolonger le sommeil : le matin une fois réveillé(e), se lever.
  • Essayer de se coucher et surtout de se lever tous les jours aux mêmes heures (même le week-end!).
  • Au réveil, faire quelques mouvements de gymnastique, prendre une douche chaude et s'exposer à la lumière.
  • Eviter les siestes trop longues (20min dans l'idéal) ou trop tardives (après 16h).
  • Pratiquer une activité physique régulière (avant 17h si c'est possible).

 

Des médecines naturelles se révèlent extrêmement efficaces pour restaurer un bon sommeil .

  • L'homéopathie et la phytothérapie, ont des propriétés anti-stress et sédatives
  • Les huiles essentielles (aromathérapie) pourront être utilisées en diffusion, massage ou parfois par voie orale pour une action puissante sur l'anxiété et l'insomnie
  • La micronutrition : comme tous les organes de notre corps, notre cerveau a besoin d'apports nutritionnels adéquats pour rester performant. Certaine carences nutritionnelles peuvent avoir des répercussions sur le bon fonctionnement du système nerveux , c'est pourquoi, le choix de micronutriments ciblés et adaptés à chaque cas pourront aider à restaurer et à preserver un sommeil de qualité.